Colloque : Les victimes du Penal

C’est dans les suites du procès pénal AZF, qui avait la particularité à la fois de réunir un grande nombre de victimes parties civiles, et de ne susciter que très peu de demandes d’indemnisation, celles-ci ayant été réglées à part, avant l’audience pénale, dans le cadre d’une convention d’indemnisation amiable, que l’idée nous est naturellement venue d’accueillir à Toulouse une manifestation ayant pour objet de traiter précisément de ce qu’était le rôle de la victime au procès pénal, de ce que venait faire une victime à un procès où elle ne demande pas d’indemnisation. Débat sur cette place particulière: ni vengeance privée, ni lien civil de responsabilité. Quelle en est sa nature, son fondement ? Qu’est ce que le procès pénal apporte à la victime, et, à l’inverse, qu’est ce que la victime peut apporter au procès pénal?

C’est sur ces questions fondamentales que s’ouvrira ce colloque. Puis, l’après midi sera consacrée à l’ouverture du débat au plan international : qu’en est-il des textes supra-nationaux relatifs à la place de la victime au procès pénal, quelles sont les réponses qui sont apportées à ces questions au niveau européen, et devant les juridictions internationales.